MUZILLAC : Arrestation de l’agresseur d’une personne agée

Le 15 avril 2016, le policier municipal de PENESTIN alerte la brigade de Gendarmerie de MUZILLAC sur la situation préoccupante d’une personne âgée de la commune. Celle-ci héberge à son domicile depuis une quinzaine de jours un jeune homme qui semble tirer profit de son état de vulnérabilité. Les deux hommes ont été aperçus, à plusieurs reprises, dans un supermarché local. Des violences physiques auraient été commises sur la victime, qui reste introuvable depuis ce signalement, en dépit des recherches diligentées.

Le 16 avril 2016 à 22 heures 25, les gendarmes se transportent à nouveau au domicile de la victime qui ne répond pas aux appels, alors que des bruits de voix sont perceptibles depuis l’extérieur. Les militaires, par la fenêtre, constatent la présence de la victime, accroupie au pied de son lit, le visage en sang. Le mis en cause, présent dans l’habitation, est immédiatement interpellé et placé en garde à vue, au cours de laquelle il reconnaît les faits. A l’issue de cette mesure, il a été présenté devant le procureur de la République, puis le juge des libertés et de la détention. Ce magistrat a décidé de son placement en détention à la maison d’arrêt de Vannes.

L’enquête se poursuit sur commission rogatoire. La victime a été hospitalisée. Cette enquête a nécessité l’engagement des militaires de la communauté de brigades de MUZILLAC, de la brigade des recherches de Vannes et d’un technicien en investigations criminelles (TIC) du groupement de Gendarmerie départementale du Morbihan. Elle a également permis de démontrer l’excellente collaboration qui existe entre les services de la Gendarmerie et ceux de la Police municipale.

– source Groupement Gendarmerie du Morbihan –