La Baule: L’Esplanade Benoit en Hiver

Petit sacrilege hivernal à La Baule, des cyclistes pédalent sur l’esplanade Benoit. L’esplande Benoit, c’est la merveilleuse et sublime promenade piétonne de La Baule, ou les beaux immeubles de standing donnent directement sur la plage, sans aucune vue sur les voitures. Sur cette promenade piétonne, on doit impérativement descendre de vélo, pour le bien de toutes et tous. C’est le coin chic baulois.

L’Association Syndicale des Propriétaires de la Plage Benoit a été constituée en 1895, conformément à la Loi du 21 Juin 1865.  Cette Association syndicale est crée à La Baule pour résoudre le problème posé par l’entretien des routes et chemins qui restent privés et à la charge des propriétaires. En 1900, le Quartier Benoit devient le quartier recherché de La Baule, fait d’élégance et de discrétion, sa plage restant avant tout familiale. Des 1908, la circulation des voitures, chevaux et bicyclettes sur l’Esplanade  est interdite. En 1915, l’Association devient Syndicat « Autorisé », par arrêté préfectoral, et l’adhésion aux statuts est obligatoire pour tous les propriétaires du Quartier “de la Plage Benoit”.

 

images HD 4K ©Télé La Baule – 30 Janvier 2019

 

 

 

 

Télé La Baule

 

La Baule est la station balnéaire incontournable de Loire-Atlantique. La Baule doit sa renommée à sa longue plage de sable fin de plus de 8 kilometres, bordée de palaces et de villas.

La plage de la Baule se situe au fond de la baie du Pouliguen. La plage de La baule s’étend entre les communes de La Baule-Escoublac, du Pouliguen et de Pornichet. La plage de la Baule est considérée à juste titre comme l’une des plus belles plages d’Europe.

La Baule etait en plein essor  à la fin du XIXe siècle avec le développement du tourisme. Après avoir connu un âge d’or durant les années folles, le tourisme a décliné à La Baule avant de connaître un renouveau dans les années 60.

La Baule c’est bien plus qu’une station balneéaire posée au bord de l’océan Atlantique, c’est avant tout un lieu de vie d’une incroyable richesse, un cocktail d’émotions, de saveurs et de couleurs, à seulement 3 heures de Paris…
Des promenades au gré des petites rues pour admirer les villas du 19e siècle et leur jardin à l’ombre des pinèdes. La cote sauvage, la presqu’île de Guérande ancienne cité des Ducs de Bretagne, les marais salants du Pays Blanc avec ses miroirs d’eau où plus de 250 paludiers récoltent chaque année 12 000 tonnes de sel, le parc naturel de Brière… Autant de pépites situées entre terre et mer.

La Baule, c’est la mer, un spot ideal pour pratiquer tous les sports de glisse, une plage immense de 9 km et un front de mer, paradis des joggeurs. En 2012, l’association World Bays a ainsi classé la baie de La Baule parmi les 36 plus belles baies du monde. Une récompense pour la richesse de sa faune et de sa flore, le développement de ses activités économiques, et la proximité d’espaces naturels remarquables et attractifs.,