QUIBERON: Hommage aux Sauveteurs morts sur la Cote Sauvage

17 Mars 1979, 17 h, la mer est formée, deux sauveteurs, le Sapeur-Pompier volontaire Michel Pohin et le Gendarme André Robet de la Brigade de Quiberon, tous deux plongeurs chevronnés, sont morts sur la cote sauvage de la presqu’ile de Quiberon en portant assistance à un jeune vacancier photographe imprudent, de 21 ans, happé par l’Océan.
Les deux secouristes, ont ete emprisonné dans la crique de Port-Stang et projeté contre les rochers.
Le vacancier sera hélitreuillé. Le plus insoutenable, il cherchera uniquement à savoir si son boitier photo a ete retrouvé

Deux jeunes sapeurs-pompiers montent la garde d’honneur, en mairie, jusqu’au jour des obsèques ou tout Quiberon s’est arrêté de travailler. Ce fut une véritable journée de deuil pour la station balneaire. Des délégations de sapeurs-pompiers étrangers sont présentes. C’était la première fois qu’un pompier décédait lors d’une mission en mer. Un an après l’accident, la ville inaugure la stèle de Pont-Stang, en présence de Christian Bonnet Ministre de l’Intérieur.

Dimanche 4 Decembre 2016, a l’occasion du jumelage avec les Pompiers de Kempten en Allgau ( Allemagne ) hommage a été rendu à ces deux héros du quotidien devant la stele érigée sur les lieux de la tragédie, en presence du Docteur Joseph Tacher medecin Capitaine des Pompiers au moment du drame.
Tous les 17 Mars, une ceremonie est organisée, pour ne pas oublier.
Meme par mer calme, la cote sauvage est tres dangereuse avec ses lames de fonds, qui emportent les imprudents, la baignade est interdite l’été sur les plages.

Reportage HD – TV Quiberon 24/7 – 4 Décembre 2016

 

tv-quiberon