SAINT-LO: La fabrique de Solex

Visitons l’usine qui fabrique cet engin mythique. Le fameux Solex est de nouveau produit en France. Symbole de l’élégance et du savoir-vivre à la française, la marque se relocalise dans l’hexagone : après un parcours hors de ses terres natales, c’est en Normandie, sur le site de production flambant neuf de Saint-Lô danns la Manche que sont conçus et produits les vélos électriques Solex. La marque emblématique Solex a fêté ses 70 ans en 2016.
35 personnes assurent la production de 50 vélos à assistance électrique en moyenne par jour.En avril 1946, les premiers VéloSolex sont mis en vente. Leurs atouts : un prix très attractif, une faible consommation de carburant… et surtout, une véritable révolution de la mobilité ! Jeunes, moins jeunes, travailleurs, bourgeois, dans les années 60, tout le monde veut un Solex, symbole de liberté et d’aventure. Plus de 1 500 vélos sont alors vendus chaque jour.
En 2013, après être passée entre les mains de plusieurs propriétaires français et étrangers et voyagé en Europe et en Asie, la marque est rachetée par le groupe français Easybike. Son principal objectif : relocaliser la production de la marque culte en France. Le retour au pays du plus iconique des vélos français en 2017 marque un tournant de son histoire.
Intemporel mais résolument moderne, Solex est aujourd’hui un vélo électrique équipé des technologies les plus performantes et les plus abouties. Si la marque Solex entend se concentrer prioritairement sur le marché français, des pays comme l’Allemagne ainsi que le Danemark font également partie des territoires à conquérir.

images HD Rivacom / Bretagne Télé – 12 Janvier 2017

 

Bretagne télé