La Trinité-sur-mer: Le Trophée des Multicoques

La Trinité-sur-Mer renoue dans le Morbihan en Bretagne-sud avec une course incroyable, le Trophée des Multicoques ! il avait été créé en 1980 à l’initiative de l’ESIEA en partenariat avec la Société Nautique, la SNT, à la Trinité-sur-Mer, appelée alors ‘la Mecque des multicoques ».

En ce troisième jour de festivités compétitives , la brise s’est une fois de plus levée tard – vacances obligent – autorisant une entrée en matière tout en douceur pour les équipages. 7 nœuds ce matin, se renforçant progressivement pour atteindre 13 à 15 nœuds lors de la seconde manche des Multi 2000 et des Diam 24 OD. Chez les premiers, le Formule 40 a confirmé sa domination en temps réel lors des deux courses, tandis qu’en compensé la victoire revenait à Charlie Capelle (Acapella-Soreal-Proludic) devant Loïck Peyron dans la première manche – autant dire que les passes d’armes du côté des « petits jaunes » n’ont été rien de moins qu’intenses. Chez les Diam 24 OD, Cyrille Legloahec (Batistyl) a su nuancer la vague Beijaflore en s’imposant sur une course… même si au général la situation reste inchangée. Du côté des grands multis, la course du jour a vu Sodebo Ultim, Ultim Emotion et Sensation Ocean prendre un départ commun et s’affronter à couteaux tirés… les conditions légères s’avérant favorables au trimaran ORMA d’Alain Gautier, qui a su faire preuve d’inspiration et a terminé devant les deux grands, montant à l’occasion sur un patin pour le plus grand bonheur des équipiers du jour.

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 30 Aout 2018

 

 

 

Pour cette seconde journée au depart de La Trinité-sur-mer,, la flotte du Trophée des Multicoques a pu compter sur une brise plus coopérative. Les équipages se sont élancés dans un flux d’une huitaine de nœuds, à l’assaut d’un tour de Groix pour les grands trimarans et d’un premier parcours de 26 milles en baie de Quiberon suivi d’une seconde manche plus musclée dans l’après-midi pour les autres. Alors que Sodebo Ultim menait Idec Sport d’une dizaine de longueurs lors du passage de la Teignouse – faisant office de bouée de dégagement en sortie de baie, direction de Groix – les autres multicoques filaient bon train vers Houat et le rocher de la Vieille, viré en tête par Lemer Pax (hors classement) suivi du véloce Formule 40 Irvi (ex-Fleury Michon)… avec une poignée de minutes d’avantage sur les Diam 24 OD, partis sur les chapeaux de roue dès le coup de canon. Beijaflore finira par s’imposer sur le premier parcours tandis que le Formule 40 prendra la première place du Groupe 3, avant que le Comité de course ne décide de tirer parti d’un vent se renforçant (12 – 15 nds) pour lancer une deuxième manche. Celle-ci verra Beijaflore ainsi que Irvi réaliser le doublé, alors que chez les plus de 30 mètres la bataille aura fait rage jusque dans les dernières longueurs.

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 29 Aout 2018

 

 

La première journée de compétition n’a pas été violente pour les organismes. Seulement pour les nerfs. La météo de ce coup d’envoi a prodigué un petit vent de Nord-Est qui s’est vite étiolé. Ces joutes inaugurales ensoleillées en baie de Quiberon se sont donc disputées au ralenti. Ce qui n’a pas empêché les équipages de batailler dur. Sodebo Ultim, Ultim Emotion, Acapella-Soreal-Proludic et Beijaflore s’imposent dans leur catégorie respective.

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 28 Aout 2018

 

 

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 28 Aout 2018

 

 

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 30 Aout 2018

 

 

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 29 Aout 2018

 

 

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 28 Aout 2018

 

 

 

images ©Sea Events / Trophée des Multicoques – 30 Aout 2018

 

 

 

 

images ©rédaction TV Quiberon 24/7 – 29 Aout 2018