Montalivet: Le CHM Monta vu du Ciel

En Nouvelle-Aquitaine, survolons comme un oiseau de mer le camping naturiste résidentiel du CHM de Montalivet, situé au bord de l’océan-Atlantique, dans la pointe du Médoc.
C’est un véritable village de plus de 3000 emplacements, avec ses 2 kilomètres de plage, ou l’on pratique le Surf, au cœur d’une nature exceptionnelle et préservée sur 200 hectares de pinède.
A 80 km de Bordeaux, depuis 1949, Montalivet abrite le plus grand Centre HélioMarin d’Europe, premier centre naturiste et de thalassothérapie, qui reçoit jusqu’à 14 000 personnes par an. En 1949 Albert Lecocq obtient de la commune de Vendays-Montalivet un bail pour 24 hectares sur un terrain situé à proximité de la plage Au début de l’été 1951, le camp est alors aménagé sur un terrain dévasté par les flammes et il ne se compose que de cinq modestes bungalows. C’est là qu’est signé en 1953 l’acte de fondation de la Fédération naturiste internationale. Le Centre Hélio-Marin de Montalivet ou CHM de Montalivet est le nom officiel du centre, mais il est finalement peu employé. En effet, la dénomination la plus courante est « CHM Monta » qui fait ressortir le côté affectif et convivial. Montalivet est une station balneaire internationale, dans les années 1970, les statistiques montrent la diversité des visiteurs étrangers avec 37 % de Néerlandais, 24 % de Belges, 21 % d’Allemands, les autres venant d’Australie, de Nouvelle-Zélande et d’Amérique du Nord et du Sud. Aujourd’hui, les vacanciers etrangers représentent 55 % des publics de Montalivet.

 

images CHM Montalivet Socnat/ Régis DUVIGNEAU – 20 Juin 2017

 

Bretagne télé