RENNES: LGV Paris se rapproche de la Bretagne

Les premiers essais de montée en vitesse ont été réalisés en novembre 2016, objectif 352 km/h. Eiffage a été choisi en 2011 par SNCF Réseau pour le financement, la conception, la construction et la maintenance de la ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire (qui relie Le Mans à Rennes) – l’un des plus grands projets ferroviaires européens en cours. Cette LGV dite « BPL » est réalisée dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP) d’une durée de 25 ans, signé le 28 juillet 2011 entre SNCF Réseau et Eiffage Rail Express (ERE), filiale d’Eiffage créée expressément pour le projet.

Ce projet, inscrit dans le prolongement de la ligne à grande vitesse existante entre Paris et Connerré (20 km à l’est du Mans) consiste principalement à réaliser une ligne nouvelle sur 182 kms et vise à améliorer de manière très significative l’accessibilité du Grand Ouest, en mettant Rennes à moins de 1 h 30 de Paris.

Pour réaliser ce chantier de 3 milliards d’euros, 26 millions de m3 de terre auront été terrassés ; 240 ouvrages d’art courant auront été construits, dont onze viaducs ;
240 ouvrages d’art courant auront été construits, dont onze viaducs, 820 kilomètres de rail, 1.600.000 tonnes de ballast et 680.000 traverses auront été posés, ainsi que plus de 9 000 poteaux caténaires, plus de 620 dispositifs d’éclairage, plus de 80 points de raccordements ErDF, plus de 3 000 kms de câbles et 26 sites de télécommunication GSM-R. Deux sous-stations électriques ont également été installées.

 

images HD © Eiffage Rail Express – BRETAGNE Télé – 21 Novembre 2016