Quiberon: Javier Gomez Noya roi du Triathlon D1

Quiberon terre de Triathlons. L’Espagnol Javier Gomez Noya – Liévin Triathlon – quintuple champion du monde, s’est montré le plus costaud remportant le Triathlon D1 hommes de Quiberon, seconde manche du Grand Prix D1 en 50’41 ».

Javier Gomez Noya triomphe devant Andrea Salvisberg ( 51 ‘) – Liévin Triathlon – et Tom Richard – Poissy -. Suite à une pénalité, ce dernier sera finalement 4e derrière Louis Vitiello – St Jean de Monts –  Le Grand Prix de Triathlon, Championnat de France des clubs de 1ère Division, rassemble sur 5 étapes, les meilleurs clubs féminins et masculins français.

Reportage HD ©FFTRI / Digivision – 5 Septembre 2020

Des meilleurs athlètes mondiaux présents sur le circuit français, seul Javier Gomez Noya (Triathlon Club Liévin) a fait le choix oix de venir à Quiberon plutôt qu’à Hambourg. Grand bien lui en a pris au vu des résultats individuel et club.

Depuis le départ des Femmes, 1h30 a passé et la marée a eu le temps de remonter un peu sur la Grande Plage de Quiberon mais probablement pas assez au goût des athlètes. Côté combinaison, même choix que pour leurs homologues féminines, ils l’ont tous gardée. 8’57 suffiront à Richard Varga (Triathlon Club Liévin) et Nathan Lessmann (Triathlon Toulouse Métropole) pour réaliser les 750m de natation. La concurrence est rude et c’est un flot continu d’athlètes qui court derrière eux vers l’aire de transition. Les 8 hommes qui s’élancent pour former le premier groupe semblent clairement déterminés à faire le trou. Deux Liévinois accompagnent les deux meilleurs nageurs, le Suisse Salvisberg et l’Espagnol Noya, ainsi que les athlètes de Poissy Triathlon, Aurélien Raphaël et Tom Richard, Louis Vitiello (Saint Jean-de-Monts-Vendée Triathlon) et Arnaud de Boscs (Sainte Geneviève Triathlon).

L’entente se fait et ils creusent l’écart sur le second groupe. Ils entrent à T2 avec 36 secondes d’avance sur le deuxième groupe. Aurélien Raphaël prend les devants mais à mi-course, les jambes de Noya ont parlé et il fait cavalier seul en tête. Richard pointe 11 secondes, Salvisberg 17 et Vitiello 19 secondes derrière lui. Noya continue ainsi sa course, remportant cette deuxième étape de Grand Prix en 50’41. Salvisberg prend finalement l’avantage sur Richard à l’approche de la ligne d’arrivée et confirme l’ascendant du Triathlon Club Liévin. Tom Richard fait malheureusement les frais d’une pénalité de 10 secondes et bien qu’il passe la ligne d’arrivée en 3ème position, il se voit contraint de céder sa médaille de bronze à Louis Vitiello, qui s’adjuge également la victoire U23.

À l’issue de cette deuxième étape, le Triathlon Club Liévin réussi son coup en finissant sur la plus haute marche du podium. Le club revient ainsi à égalité de points avec Poissy Triathlon. St Jean-de-Monts-Vendée Triathlon termine quant à lui en 4ème place de cette étape et conserve le bronze en attendant la grande finale aux Herbiers. À noter la belle prestation des athlètes de Metz, menés par le champion d’Europe 2018 de duathlon courte distance, qui placent leur équipe à la 3ème place ici à Quiberon, remontant ainsi en 4ème position au classement général. ( source FFTRI )

D1 Hommes – Individuel

  1. Javier Gomez Noya (Triathlon Club Liévin) 50’41
  2. Andrea Salvisberg (Triathlon Club Liévin) 51’00
  3. Louis Vitiello (St Jean de Monts) 51’07
  4. Tom Richard (Poissy Triathlon) 51’12
  5. Aurélien Raphaël (Poissy Triathlon) 51’17

  D1 Hommes – Clubs (Étape)

  1. Triathlon Club Liévin – 11 pts
  2. Poissy Triathlon – 25 pts
  3. Metz Triathlon – 29 pts
  4. St-Jean-de-Monts Vendée Triathlon – 37 pts
  5. Les Sables Vendée Triathlon – 57 pts

  D1 Hommes – Clubs (Classement provisoire après 2 étapes)

  1. Triathlon Club Liévin – 38 pts
  2. Poissy Triathlon – 38 pts
  3. St-Jean-de-Monts Vendée Triathlon – 30 pts
  4. Metz Triathlon – 27 pts
  5. Les Sables Vendée Triathlon – 26 pts

tv quiberon

La presqu’île de Quiberon dans le Morbihan en Bretagne sud offre une vraie leçon de géographie. La presqu’ile de Quiberon s’étire en un fin ruban de terre de 14 km retenu par un isthme, appartenant autant au continent qu’à l’océan ! La presqu’ile de Quiberon reçoit les doux embruns d’un climat exceptionnel. Quiberon bénéficie d’un micro climat comme dans les îles,  et des effets bénéfiques du Gulf stream.
Quiberon est une presqu’ile adorée par les vacanciers qui souvent posent leurs valises une fois l’heure de la retraite venue. Quiberon est une station balneaire vivante toute l’année avec ses commerces, sa thalassothérapie et un programme d’animations variées qui se décline tout au long des saisons. A Quiberon, pour les amoureux de la nature, les lumières, l’océan et la végétation changent constamment pour proposer des paysages sans cesse renouvelés, que nous diffusons sur TV Quiberon 24/7, la television sur internet de la presqu’ile de Quiberon.

Au milieu du 19è siècle, la Grande Plage de Quiberon dans le Morbihan était bordée de dunes avec quelques maisons disséminées.  A Quiberon, tout va changer en 1882, l’arrivée du chemin de fer qui va faciliter l’accès sur la Presqu’île et Quiberon. Quiberon devient le lieu de villégiature privilégié des soyeux Lyonnais qui édifièrent les premières grandes villas. Quiberon est classée station balnéaire dès 1924 et la grande plage est aujourd’hui au coeur de la station. Retrouvez toute l’année son sable merveilleux sur TV Quiberon 24/7.

Port-Haliguen est le port de plaisance de Quiberon, Deux sculptures grandeur nature, le « pêcheur et l’ondine », offertes par le sculpteur allemand Karsten Klingbeil, se font face de chaque côté de l’entrée du vieux port.

TV Quiberon est la web TV de la presqu’ile de Quiberon en Bretagne dans le Morbihan. Quiberon c’est sur TV Quiberon, sans publicité, sans reportages commerciaux, pour profiter de Quiberon et de la presqu’ile de Quiberon gratuitement toute l’année, si vous habitez à Quiberon, ou loin de Quiberon. TV Quiberon 24/7 ® est diffusée depuis la plateforme vidéo Bretagne Télé

Quiberon TV World – La web TV de Quiberon internationale