Morbihan

Plouharnel | Urbex à la Batterie du Bégo

Le Mur de l’Atlantique et ses vestiges qui se dégradent de nos jours. A Plouharnel en Bretagne dans le Morbihan, le site de la batterie du Bégo comptait près de 180 ouvrages bétonnés disséminés dans la dune.

La tour de direction de tir, haute de 21 mètres domine le site de l’ancienne batterie militaire allemande. Cette tour abritait un télémètre de marine et différents appareils de visée optique. Lorient était une base de U-Boot, les célèbres sous-marins de l’Amiral Donitz appelé aussi les Loups Gris, qui avaient la particularité d’attaquer « en meute » les convois de navires alliés. En 1944, la batterie du Bégo à Plouharnel était la plus importante batterie allemande du dispositif chargé de couvrir l’entrée de la rade de Lorient. La batterie du Bégo sur cinq hectares comportait trois énormes canons Schneider modèle 1912 de 340mm d’une portée de 40 km. Il reste aujourd’hui en trés mauvais état la quasi-totalité des bunkers qui ont abrité 700 soldats allemands. Chaque emplacement compte une citerne de 50 m3, un abri pour groupe électrogène, des réserves de munitions, un abri pour 60 servants. Sur la dune, la tour d’observation de tir, un ouvrage qui culmine à 21 m, se voit de loin.

Pour la construction de la batterie du Bégo, du ciment avait été amené de Belgique et du sable, saumâtre, de la Ria d’Étel. En avril 1944, le site avait été inspecté par le maréchal Rommel.

vidéo Mojo HD 4K ©Bretagne Télé – 10 Décembre 2023