La Baule: Jumping 2019 Nations Cup

Dix ans après son dernier sacre à La Baule, la Suisse a dominé la Coupe des Nations de la Baule 2019. Composée de Niklaus Rutschi (Cardano CH), Bryan Balsiger (Clouzot de Lassus), Paul Estermann (Lord Pepsi) et Steve Guerdat (Albfuehren’s Bianca), la Suisse inscrit une deuxième fois son nom au prestigieux palmarès de cette légendaire épreuve par équipe.

Dès la première manche, la Belgique, vainqueur de la finale mondiale du circuit Longines FEI Jumping Nations Cup 2018, et la Suisse emmenée par le champion olympique 2012 et n°1 mondial Steve Guerdat (Albfuehren’s Bianca), ont pris les commandes et donné le ton en terminant respectivement avec 4 points au compteur. En embuscade, l’Irlande terminait à 5 points, se plaçant ainsi devant la France, en 4e position avec 8 points malgré le sans-faute de Thierry Rozier (Venezia d’Ecaussinnes).

En deuxième manche, l’équipe Suisse s’est montrée intraitable et a résisté à la pression des Belges, auteurs de 2 parcours sans pénalité de Nicola Philippaerts (H&M Chilli Willi) et Niels Bruynseels (Utamaro d’Ecaussines). Affichant 3 sans-faute grâce à Niklaus Rutschi (Cardano CH), Paul Estermann (Lord Pepsi) et Steve Guerdat (Albfuehren’s Bianca), les Suisses se sont emparés finalement de la victoire à un point d’écart de la Belgique.

Avec 3 sans-faute également dans l’équipe grâce à Nicolas Delmotte (Ilex VP), Thierry Rozier (Venezia d’Ecaussinnes) et Pénélope Leprevost (Vancouver de Lanlore), la France a grignoté 1 place et s’est hissée sur la 3e marche du podium.

Classement. 1. Suisse (Guerdat, Estermann, Balsiger, Rutschi), 4 pts (4+0)  2 Belgique, 5 (4+1)  3. France, 8 (8+0) ; 4. Irlande, 9 (5+4)  5. Brésil, 12 (8+4)  6. Allemagne, 15 (10+5)  7. Grande-Bretagne, 24 (18+6)  8. Canada, 50 (19+31).

images HD © Longines FEI Jumping – 17 Mai 2019

Télé La Baule

La Baule procure de la joie aux vacanciers, c’est « l’effet La Baule ». Après la première guerre mondiale la Baule-Escoublac connaît un afflux considérable de touristes anglo-saxons, qui adorent La Baule.

Le phénomène touristique à La Baule s’amplifie et on construit des équipements sportifs de qualité : tennis, équitation, tir aux pigeons, golf… c’est la vie à La Baule, chic et select avec une plage de La Baule splendide et une Baie de La Baule magnifique.

Apres le seconde guerre à La Baule, les grandes villas du remblai de La Baule sont remplacées progressivement par des immeubles qui donnent la possibilité à La Baule au plus grand nombre de bénéficier de la mer à La Baule, tandis que le phénomène de tourisme social fait son apparition à La Baule : camping à La Baule, maisons familiales à La Baule et colonies de vacances à La Baule .

C’est vers l’international que se tourne La Baule en ayant été labellisée « zone touristique internationale » (ZTI) et en ayant été admise dans le club des plus belles baies du monde, car La Baule est magnifique.

La Baule est respectueuse de l’environnement et active pour son développement durable, par la protection de la pinède emblématique de La Baule aux allées ombragées, la conservation des villas balnéaires de La Baule aux architectures éclectiques, la sauvegarde de la forêt communale de La Baule multi-centenaire et la préservation de la plage de La Baule , y compris en dernier lieu par des procédés écologiques innovants.

Télé La Baule est la web TV de La Baule, sans publicité, sans reportages commerciaux, pour profiter de La Baule toute l’année, si vous habitez La Baule ou loin de La Baule. Télé La Baule est diffusée depuis la plateforme vidéo Bretagne Télé